Guide des atomiseurs reconstructibles

Guide des Atomiseurs reconstructibles et fonctionnement des drippers

Quelle différence entre un atomiseur reconstructible Kraken de Vivious Ant et le dernier Kayfun 4 de SvoëMesto ? Quel dripper choisir entre un plume veil et caterpillar RDA de smoktech ? RTA, Génésis, RBA … nous vous présentons aujourd’hui un guide qui vous permettra de saisir tous les avantages de ce modèle d’atomiseur, les différences avec les clearomiseurs « grand public » mais également, le meilleur de ce qu’on peut obtenir grâce à eux.

Qu’est ce qu’un atomiseur reconstructible ?

Le marché de l’atomiseur reconstructible, qu’il soit dry, RBA, RDA, RTA, Genesis etc.. est quasi inconnu du grand public et pourtant ce secteur offre des dizaines de modèles différentes aux vapoteurs à la recherche de nouvelles sensations et expériences. Mais comment choisir entre un Magma, un Lancia, un Kraken, un Taifun, un Kayfun, un plume veil, un marquis … la liste est très longue et les prix vont du moins cher au plus cher c’est à dire de quelques euros à des centaines selon la marque ou le modeur qui l’a conçu.

Mais commençons par une définition commune. Lorsqu’on parle d’ « atomiseur reconstructible« , il existe deux grandes familles :

  • Les atomiseurs disposant d’un réservoir (comme un clearomiseur) et d’un « plateau » permettant de construire sa ou ses résistances. On les appellent simplement « reconstructibles »,  » Atomiseurs reconstruisables »  « RBA ou RTA ».
  • Les atomiseurs dotés d’un plateau mais pas de réservoir : on les appellent alors « dripper » , »atomiseur dry » ou « RDA.
Atomiseur reconstructible Vs Dripper
Atomiseur reconstructible Vs Dripper

Viennent ensuite les sous familles. On parlera alors d’atomiseur RBA, Genesis, RDA ou RTA mais quelque soit l’appellation, le fonctionnement de tous les atomiseurs, qu’ils soient avec ou sans réservoir, est basé sur la même conception de base à savoir : un plateau disposant d’un plot positif situé au centre et de deux plots négatifs sur les côtés comme vous pouvez l’observer sur l’image ci dessus de l’atomiseur Kraken à gauche et du dripper Patriot à droite.

Notez que ce n’est qu’une configuration de base. Un atomiseur peut parfaitement disposer d’un plateau avec 2 bornes positives et deux bornes négatives comme pour le plume veil dripper ou un plot positif avec 1 seul plot négatif comme l’atomiseur RBA I-Atty (Genesis) ou le dripper Magma. Le marquis, quant à lui, possède une configuration particulière : taillé dans la masse les deux bornes négatives se trouvent à l’avant de la borne positive.

Comme vous pouvez le constater sur l’image ci dessous le « plateau » d’un dripper ou d’un atomiseur dispose d’au moins un plot positif et au moins un plot négatif, doté chacun d’un trou percé (excepté pour le marquis dont la conception reste originale) dans lequel on viendra glisser le fil résistif de nos résistances construites auparavant, les vis servant à maintenir l’ensemble du montage.

Double coil
Double coil

Nous arrivons ainsi à la partie « reconstructible » d’un atomiseur. Ainsi, contrairement à un clearomiseur Kanger mega aerotank ou Aspire Nautilus dont les résistances s’achètent par pack de 5, dans un atomiseur reconstructible le vapoteur construit lui même sa ou ses résistances avec le type de fil résistif qu’il souhaite (Khantal A1, D, à la valeur qu’il désire et avec le matériaux qu’il veut (mèche en silice, coton bio, cardé, japonais fiber freaks, mesh …).

Ainsi, selon la configuration du dripper ou de l’atomiseur le montage peut se penser en nano, micro ou macro, simple coil (kayfun 4), double, tri (Stillare V3), quadri-coil (et plus encore), avec du fil résistif standard, torsadé, plat …

Dripper : un Atomiseur RDA

La grande particularité d’un dripper ou atomiseur RDA (« rebuildable dripping atomizer ») est de ne disposer d’aucun réservoir contrairement à un RBA (appelé également RTA pour Rebuildable Tank Atomizer). Ce qui signifie que tout le e liquide est contenu dans les « mèches » (constituées de coton,  fibre, mesh ou autre) de votre montage avec parfois une petite réserve de 0.5 ou 1ml (rarement plus) selon la conception du dripper.

Les Drippers
Les Drippers

De haut en bas, un atomiseur rda est doté d’un corps que l’on appelle communément une « cloche » (sur laquelle on vient « clipser » le drip tip) qui peut être composé d’un seul élément ou de plusieurs (1 seul pour le marquis , 2 pour le plume veil) et d’un « plateau » avec les plots positif et négatif. Le fonctionnement d’un RDA est relativement simple : il suffit de verser quelques gouttes de e liquide (d’où le terme « dripping ») sur la mèche, remettre la cloche et vaper jusqu’à épuisement du e liquide.

Il y a plusieurs éléments qui déterminent la qualité d’un Dripper. Généralement lorsqu’on cherche à établir un comparatif, un atomiseur est meilleur qu’un autre en raison des matériaux utilisés, de sa conductivité (via le connecteur 510), de la conception de la cloche mais également, et surtout, de la qualité de son système d’airflow (débit ou flux d’air).  En effet, vous pourriez acheter un dripper en or, en argent ou sertis de diamants, sans un excellent système de réglage du flux d’air il se révélera aussi médiocre qu’une mauvais clone.

L’atomiseur ou Dripper Patriot de Innovape

Un des Drippers les plus populaire (et sa version V2 améliorée avec ouverture d’airflow plus grande et plot central en or 24 carats) le Patriot est l’atomiseur dry par excellence fabriqué par Innovape aux Etats Unis.

Sur l’image ci dessous vous pouvez constater que son plateau est doté d’un plot positif (en or pour certains modèles et doté d’un matériaux au centre qui permet d’isoler la borne positive de la masse) et de deux plots négatifs de part et d’autre. Le dripper patriot permet ainsi un montage en simple ou dual coil, ce que nous conseillons aux vapoteurs débutants qui voudrait se familiariser avec les différentes techniques de montage.

Atomiseur RDA - Dripper Patriot
Atomiseur RDA – Dripper Patriot

A première vue les modèles ont une conception similaire.  Cependant, le patriot V2 est une meilleure version et nettement améliorée. Il est doté d’une cloche constituée de deux éléments dont le haut (top cap) est amovible et d’un isolant en « derlin » ou « Peek » dont la matière (plastique haut de gamme) supporte de très hautes températures, ce qui permet au drip tip de ne pas chauffer (ce type d’isolation devenant de plus en plus la norme en matière de dripper). Par ailleurs, le flux d’air dans cette nouvelle version est réglable (via l’ajout d’anneau – voir image ci dessous) quand le patriot v1 ne possédait qu’une seule ouverture percée directement sur le corps de l’atomiseur sans possibilité d’ajustement, la cloche étant construite en un seul bloc.

Airflow patriot v2

Le système de flux d’air de l’atomiseur Patriot 2 est original et ne fonctionne pas comme celui  d’un dripper tel que le  magma, plume veil, Stilare ou Caterpillar RDA de Smoktech qui possède tous une « bague » de réglage du débit d’air (la bague permet ainsi de contrôler le flux simplement en la tournant, en « fermant » ou en « ouvrant » les ouvertures). En effet avec cette nouvelle version deux anneaux permettent de surélever le top cap, ce qui signifie que vous avez la possibilité de réduire ou d’augmenter le flux d’air en ajoutant le plus fin ou le plus épais des anneaux, les deux ouvertures de part et d’autre du Patriot seront alors plus ou moins obstruées.

En revanche, ce qui est commun à tous les atomiseurs reconstructibles ou drippers, afin qu’ils puissent fonctionner de manière optimale c’est évidemment l’alignement des ouvertures d’airflow avec vos résistances. En effet, aligner les « trous d’air » offre une meilleure production de vapeur et une excellente restitution des saveurs. Ceux qui ont testé le Dripper Innokin Itaste VF v1 savent qu’un petit défaut d’alignement peut amoindrir les performances d’un dripper.

Atomiseur RBA ou RTA

RB ou R pour rebuildable (reconstructible), T pour Tank (réservoir) et A pour atomizer (atomiseur). L’atomiseur RBA ou RTA est une sorte de clearomiseur comme le Nautilus ou le Mega aerotank mais qui dispose d’une partie reconstructible similaire au plateau de nos drippers ci dessus.

Atomiseur Orchid V6
Atomiseur Orchid V6

En effet, les atomiseurs RTA possède un ou plusieurs plots positifs et négatifs mais également un réservoir en pyrex ou en acier inoxydable selon les modèles. Une fois le montage en place l’atomiseur fonctionnera comme un clearomiseur classique sans avoir à « recharger » en e liquide comme sur un dripper. Parmi les meilleurs ato RBA vous trouverez des modèles tels que le nouveau Kayfun 4, le Fogger V6, le Russian 91%, Orchid V5, l’excellent Kraken etc.

Certains atomiseurs RTA ou RBA sont dotée d’une « cheminée », d’un réservoir composé de plusieurs éléments d’autres sont d’une conception plus simple mais disposant d’éléments interchangeable. D’autre part, vous noterez que d’un atomiseur à un autre la possibilité d’un montage en un , deux, trois ou quatre coils est favorisé par le nombre de « trous d’air » ou de fentes, ainsi, le Lancia (dripper) possède 4 ouvertures ce qui permet un montage de 4 résistances, le Russian n’en possède qu’un et l’Orchid (image ci dessous) en possède 2.

Exemple de RTA : l’atomiseur Orchid V4

L’atomiseur RBA orchid dans sa version 4 est d’une conception moins complexe qu’un Russian 91% ou un Kayfun 4 mais il représente parfaitement ce qu’est un RTA. Sur l’image ci dessous vous pouvez observer tous les éléments qui composent l’orchid, de gauche à droite : le plateau reconstructible RBA, 3 éléments du réservoir, la cheminée, le top cap et le drip tip.

Composition du RTA Orchid V4
Composition du RTA Orchid V4

L’Orchid est un atomiseur conçu idéalement pour accueillir 2 résistances, le montage étant facilité par la présence de 2 bornes positives au centre. Les trous (sur le plateau et de part et d’autre des plots positifs) que vous voyez sur la photo ci dessus déterminent généralement l’endroit ou vous devez positionnez vos coils pour un fonctionnement optimal et une bonne ventilation. Quant aux 4 rainures en forme de « petits canaux », elles permettent une arrivée optimale du e liquide.

AirWhole Atomiseur RTA Orchid
AirWhole Atomiseur RTA Orchid

Il est indispensable de saisir toute l’important de l’Airwhole ou système de flux d’air (ou débit, aération, ventilation etc.) sur un atomiseur RTA ou RDA. En effet, les entrées et sorties par lesquelles l’air circule doivent être cohérentes par rapport au dispostif. En effet des ouvertures trop petites pour du power vaping (ou inhalation directe) ou trop grandes pour une vape plus « cool » et classique auront pour effet de ne pas apporter au vapoteur ce qu’il cherche en terme de saveurs et de volume de vapeur.

La cheminée (5ième élément de l’Orchid en partant de la gauche) n’est pas présente dans tous les modèles d’atomiseur RTA, le Kraken du modeur Vicious Ant par exempe n’en possède pas. C’est cependant un élément qui peut faire toute la différence selon l’ato et selon la technologie employée. Cette « cheminée » est une sorte de petite « chambre de vaporisation », généralement vissée sur le plateau RBA ainsi que sur le top cap. La vapeur est « tirée » le long du conduit et arrive en bouche avec des saveurs précises et un volume impressionnant selon les atomiseurs.

Le réservoir d’un atomiseur RBA peut être en acier inoxydable, en verre-pyrex, polycarbonate (PMMA), Quartz … et selon le modèle en une, deux ou trois partie. Ainsi, l’Orchid, selon le pack ou le kit acheté, est doté d’un Tank en acier , un second en pyrex et d’un troisième composé de trois éléments (2 en acier et 1 en PMMA) qui sert bien plus au design qu’à la technologie et aux performances de l’atomiseur.

Enfin, un RTA est nécessairement doté d’un top cap (amovible ou pas) qui permet une totale étanchéité avec le réservoir qui maintient également la cheminée pour un atomiseur comme le Russian 91% ou le Kayfun lite, 3.1, 4 …. Le drip tip (élément important à choisir selon le type de vapeur que vous désirez) vient se « clipser » ou se visser, selon le modèle, sur le top cap de l’ato.

Atomiseur RDTA

Il existe aujourd’hui en 2015 une nouvelle génération d’atomiseurs qui reprend le concept véritable du dripper avec possibilité de recharger en e liquide de façon automatique. Cet atomiseur d’un nouveau genre est appelé : RDTA  (Rebuidable Dripping Tank Atomizer) ou Dripper Auto ce qui signifie que via un système de « pompe », par simple pression le e liquide imbibera votre mèche à la manière du « dripping » .

Cet atomiseur RDA+RTA n’est pas encore très répandu mais la technologie est dores et déjà en marche pour satisfaire tous les profils de vapoteurs !

Les atomiseurs Génesis

Il existe des dizaines d’atomiseurs de type « Genesis » et ils partagent tous (ou presque) la même conception de base. Le plus célèbre d’entre eux, le Kraken du modeur Vicous Ant, est doté d’un plateau RBA qui permet un montage en dual coil (l’atomiseur RSST 2 de smoktech également). Ces dispositifs sont les premiers à avoir révolutionné le marché pour ce qui concerne les vapoteurs les plus expérimentés en offrant un dripper avec réservoir tout en un.

La particularité d’un atomiseur Genesis est d’offrir une construction à la verticale et non pas à l’horizontale comme on l’a vu sur le RTA Orchid V6.  Lors de sa sortie, le montage de cet « ato » (Aga T, D ou S par exemple, le RSST aujourd’hui) nécessitait plusieurs matériaux (configuration de moins en moins utilisé en 2015 avec l’utilisation généralisée du coton bio, japonais ou fiber freaks) : un câble en acier, du MESH (maille d’acier) et/ou de la fibre de silice. Aujourd’hui on utilise également du coton ou de la cellulose afin de favoriser un maximum le processus de « capillarité » : le réservoir étant positionné en bas, le e-liquide monte vers le haut de la mèche par « capillarité » (processus facilité par la propriété ultra absorbante de ce type de matériaux) pour être ensuite vaporisé.

Nous ne conseillons pas ce type d’atomiseurs pour débuter dans la reconstruction de résistance. Pour commencer à tester, mieux vaut un dripper doté d’un plateau simple avec un pole positif et deux négatifs, une résistance avec quelques « spires » et du coton.

Kraken Atomiseur RTA
Kraken Atomiseur RTA

La conception de base d’un atomiseur genesis, tel le kraken sur l’image ci dessus, est de posséder une borne positif beaucoup plus haute que les plots négatifs, ce qui facilite, généralement, le montage vertical des résistances et non pas horizontalement comme sur un dripper ou un RTA – voir Orchid V4 plus haut). Par ailleurs, une troisième ouverture permet le remplissage du réservoir de façon simple. que la résistance sera « montée » verticalement et non pas horizontalement comme sur un dripper ou un RTA classique.

Recherches : Meilleur Atomiseur Reconstructible - meilleur atomiseur reconstructible 2015 - meilleur atomiseur 2016 - atomiseur reconstructible 2015 - rdta o rta quelle difference - prix atomiseur dual coil rta rdta - nautilus atomiseur reconstructible - meilleurs atomiseur dual coil reconstructible - atomiseur haut de gamme - meilleur ato reconstructible -

A découvrir - A la Une

Vape Saint Eustache

Vape à Saint Eustache – Paris

En collaboration avec l’artiste-peintre et photographe Laureline (visitez son site Artisthme pour découvrir son univers original) nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *