Guide des clearomiseurs

Guide des clearomiseurs

L’atomiseur ou le clearomiseur est un élément essentiel, si ce n’est le plus important, d’une cigarette électronique ou d’un MOD. Pourtant le manque d’informations claires à son sujet plonge souvent le vapoteur débutant dans un questionnement interminable : quel est le meilleur clearomiseur ? Quelle marque choisir ? Le moins cher est il fiable ? etc.

Une grande confusion entoure parfois le monde des cigarettes électroniques, des atomiseurs ou des clearomiseurs en ce qui concerne le prix, les avantages et comment ces dispositifs fonctionnent. Par ailleurs, beaucoup de fumeurs qui débutent n’ont aucune idée des différences que tel modèle peut avoir avec tel autre. Pourtant une bonne connaissance de ces composants est la clé d’une bonne prise de décision et assurer la meilleure expérience de vape possible.

Pour toutes ces raisons (et bien d’autres encore), nous avons décidé d’écrire un petite guide afin de répondre aux questions de type  » comment ça marche » mais par dessus tout, il nous semble important d’expliquer comment le choix d’un cartomiseur, atomiseur ou clearomiseur peut changer les choses en matière de e cigarette.

Comment fonctionne un clearomiseur

Pour fonctionner, toutes les cigarettes électroniques nécessitent un dispositif de « vaporisation » ou d' »atomisation » (dans le sens de séparation en particules) doté d’un système permettant de chauffer un liquide à base de propylène glycol, glycérine végétale, nicotine et arôme alimentaire. Quelque soit la technologie employée, les matériaux ou les différences de conceptions, ce système dispose d’une résistance qui en chauffant vaporise le liquide se trouvant sur la mèche (cliquez sur l’image ci dessous pour l’agrandir et visualiser le fonctionnement d’un clearomiseur dual coil – double résistance -.

Anciennement appelé « Tank » (pour réservoir – eGo T par exemple) les appareils de vaporisation sont peu à peu devenus transparents, d’où la contraction des deux termes « Clear » et « Atomizer » qui a donné naissance à  « Clearomizer » ou clearomiseur en français. Lors de la sortie de l’eGo CC par exemple, cet avantage s’est révélé très pratique. En effet, un réservoir translucide ou une fenêtre sur le corps des clearomiseurs permet de vérifier le niveau de e- liquide ce qui indique à quel moment le vapoteur doit remplir son réservoir et par dessus tout évite le goût de brûlé lorsque la mèche n’est plus imbibée de liquide.

Fonctionnement d'un clearomiseur dual coil
Fonctionnement d’un clearomiseur dual coil

Le clearomiseur est fabriqué par de nombreuses marques mais les meilleures dans le secteur de la cigarette électronique sont Joyetech, Kangertech, Aspire et Innokin. Ces sociétés pionnières et leaders sur le marché actuel proposent une grande variétés de clearomiseurs solides, fiables et performants avec des tailles de réservoir différentes. Ainsi vous trouverez :

  1. Le « Changeable Clearomizer » eGo CC Joyetech garantie anti-fuite, tout en métal, doté d’un réservoir de 1.1 ml et disposant de 2 fenêtres de visualisation du niveau de e-liquide. Sans parler du drip tip amovible que vous pouvez remplacer.
  2. Le Clearomiseur Nautilus de la marque Aspire. Une révolution sur le marché qui a,  littéralement, fait exploser les ventes de la marque. Cette société chinoise propose un dispositif de haute qualité capable d’offrir un volume de vapeur impressionnant avec une restitution des saveurs meilleures que de nombreux autres clearomiseurs (stardust, ce4 ou 5 etc.). Idéal pour un gros fumeurs à la recherche d’une grande autonomie, le réservoir du nautilus offre pas moins de 5 ml de capacité d’eliquide. Par ailleurs, Aspire a conçu son clearomizer avec un réservoir en pyrex (verre) ce qui permet de l’utiliser avec toute sorte de e liquide, du plus doux au plus agressif.
  3. Ou encore le Mega Aerotank de Kangertech. Challenger sérieux du clearomiseur Nautilus qui fait le succès de la marque. Cet atomiseur haut de gamme est réputé pour offrir un grand volume de vapeur, une excellente restitution des saveurs et par dessus tout, l’innovation du système de flux d’air kanger permet d’ajuster le débit et choisir le type de vapeur qu’on désire (serrée, aérienne …). Notre avis est plus que positif pour ce nouveau aerotank mega

A ce propos, il est important de savoir que certains réservoirs en « plastique » (PMMA, PEE) peuvent « mal » réagir lorsqu’ils ont en contact avec certains types de e liquides. Le goût « Cola » par exemple en contact avec le clearomiseur de la e-Smart a pour conséquence de le rendre opaque, ce qui n’indique rien de bon. Nous conseillons fortement de choisir le pyrex.

Il existe deux grandes familles de clearomiseurs pour e cigarette ou mod électronique : le Top-Coil et le Bottom Coil. Cependant le premier (TC) tend à disparaître au profit du deuxième (BC ou BCC) qui aujourd’hui devient une sorte de standard pour les fabricants. Parmi ces deux modèles vous trouverez également des différences de technologies, des systèmes de vaporisation à part, différents matériaux de conception et différentes valeurs de résistances qui déterminent la qualité de vape, le volume de vapeur ainsi qu’un rendu des saveurs meilleur selon la marque ou le modèle.

Un comparatif donnera toujours les avantages à utiliser un modèle de clearomiseur plutôt qu’un autre mais également les inconvénients. Ceci est également valable pour toutes les cigarettes sans tabac !

Le Top Coil clearomizer

Clearomiseur eSmart
Clearomiseur eSmart

Un clearomiseur en Top Coil (ou TP) signifie que la tête d’atomiseur, appelée communément « résistance » est située en haut du dispositif. Cette position haute et près du drip tip a pour effet de créer une vapeur chaude. Par exemple, la mini cigarette e-Smart Kanger possède ce type d’atomiseur (les petites mèches sur l’image ci-contre indiquent que la résistance se trouve bien sur le haut du clearomiseur).

L’avantage d’un clearomiseur Top Coil est de pouvoir remplir facilement le réservoir par le haut et d’obtenir une vapeur chaude. En revanche, vous devrez régulièrement et systématiquement pencher la cigarette électronique pour que la tête d’atomiseur soit toujours alimentée en e liquide, ce qui, à la longue, représente un inconvénient. En effet, à la manière d’une bougie qui doit toujours être alimentée pour brûler, les mèches d’un atomiseur doivent toujours être imbibées de e liquide pour que la vapeur puisse être produite. Dans le cas contraire, vous vous exposez à ce que nous appelons le « Dry Hit » un goût brûlé ou cramé très désagréable dans le cas ou la résistance chaufferait des mèches asséchées !

Le deuxième défaut, potentiel, des clearomiseurs top coil est de proposer uniquement une vapeur chaude, ce qui sur des e liquides frais et fruités peut représenter un inconvénient et un déplaisir certain pour les vapoteurs et vapoteuses qui cherchent à retrouver ou apprécier le goût d’une orange, d’une fraise, d’une mangue ou d’un citron vert !

Clearomiseur Bottom Coil

Clearomiseur BCC
Clearomiseur BCC

A l’inverse, un BCC (Bottom Coil Changeable) dispose d’une tête d’atomiseur située au bas du clearomiseur ce qui permet aux mèches d’être alimentées continuellement en e liquide, d’autant que le réservoir transparent permet de vérifier le niveau de liquide. Généralement, le résultat est meilleur qu’avec les clearomiseurs « top coil » en matière de saveurs, de qualité et production de vapeur qui peut aller de tiède à froide.

Sur le plan négatif, il peut arriver que le réservoir fasse des « bruits bizarres » tels que des sifflements (un peu énervants à la longue !) ainsi qu’une sorte de « GlouGlou ». Par ailleurs, ce modèle de clearomiseur bottom coil peut être sujet à des fuites si les différents éléments ne sont pas correctement positionnés ou lorsque les mèches sont usées. A ce propos, un volume de vapeur qui baisse subitement et une fuite de e liquide indique généralement qu’il faut changer l’atomiseur ou les résistances.

Enfin, avec des clearomiseurs BCC (ou simplement BC) vous devrez retourner le dispositif, dévisser la base sur laquelle est vissée la tête d’atomiseur afin de remplir le réservoir puis remettre la résistance en place pour éviter les fuites.

Le Bottom Dual Coil Clearomizer

Appelé également « Coils- Multiple » ou plus communément clearomiseur BDC, ces dispositifs sont dotés d’une tête d’atomiseur située en bas dans laquelle se trouve deux résistances, le « D » correspondant à « Dual » ou « Double ». Vous trouverez également l’acronyme « BDCC » pour Bottom Dual Coil Changeable, car en effet, aujourd’hui il n’existe quasiment plus de résistances qui ne soient pas remplaçables (ou « changeables »).

Clearomiseur BDC
Clearomiseur BDC

Ainsi, ces clearomiseurs représentent la norme en 2014 et offrent aux vapoteuses et vapoteurs 2 fois plus de vapeur qu’avec un simple coil, avec un « hit » en gorge plus fort. ces modèles représentent un excellent choix pour un gros fumeurs qui recherchent, au début, les mêmes sensations qu’en tirant sur sa cigarette de tabac. Par ailleurs, une double résistance, bien qu’elle donne plus de volume, ne donne pas une vapeur plus chaude, ce qui peut surprendre le vapoteur débutant. En effet, les résistances sont positionnées d’une telle manière que la chaleur qu’elles génèrent est répartie de façon équilibrée.

En revanche, bien que la température reste basse, un clearomiseur à deux résistances nécessitent obligatoirement plus d’énergie. Ainsi, la batterie de votre cigarette électronique devra fournir deux fois plus d’électricité de sorte que son autonomie sera divisé par deux. A ce stade là c’est à vous de choisir. Préférez vous un atomiseur avec une seule résistance, une vapeur chaude, moins de volume ou de saveurs et une autonomie prolongée ou un clearomiseur doté d’une double résistance avec plus de vapeur, de saveurs mais une durée de vie moindre ?

Différence entre un atomiseur et un clearomiseur ?

Chaque cigarette électronique possède au moins 2 composants principaux : la batterie et le clearomiseur. Ce dernier est doté de trois éléments : le dript tip, le réservoir et la tête d’atomiseur (mèches+résistances à l’intérieur). Par la suite nous emploierons le terme « Atomiseur » pour désigner la « tête d’atomiseur » (Head Atomizer en anglais).

**Notez que le terme ATOMISEUR est également employé pour désigner un dispositif qui dispose de résistances fixées sur un plot positif et un autre négatif.

Quelque soit la forme que peut prendre un atomiseur, c’est grâce à lui que le e liquide est transformé en vapeur. En effet, pour fonctionner l’atomizer est composé d’une résistance qui doit être alimentée en électricité via la batterie de la cigarette électronique ou l’accu du mod mécanique (ou électronique).  Cette résistance est en contact avec « une mèche » (en fibre, en coton ou autres matériaux qui retient le liquide) qui doit être alimentée et imbibée de e liquide.

La résistance en chauffant permet ainsi au e liquide d’atteindre une certaine température à partir de laquelle ce dernier est « vaporisé », ce qui permet au vapoteur d’aspirer la « vapeur » qui remonte le long du réservoir et sort via l’embout buccal (ou drip tip) présent sur tous les clearomiseurs, atomiseurs reconstructibles ou cartomiseurs.

Dripper RBA, RDA ou Atomiseur Dry

Le Dripping (littérallement goute à goutte) ou Dripper désigne un atomiseur qui ne possède pas de réservoir mais un plateau sur lequel on construit ses résistances en y insérant une mèche de silice ou du coton, d’où l’acronyme RBA pour Rebuildable Atomizer .

Dripper Caterpillar
Dripper Caterpillar

Contrairement à un clearomiseur dont on peut remplir le réservoir de e liquide, avec le dripper le vapoteur verse quelques gouttes de e liquide directement sur le système résistances-mèches, d’où le terme RDA pour Rebuildable Dripping Atomiseur. Ces atomiseurs sont particuliers, efficaces mais complexes, sont réservés à un public avertis et expérimentés. Ils nécessitent une bonne connaissance du matériel, de la loi d’Ohm et du montage des résistances.

L’inconvénient d’un dripper est que son univers est plus complexe qu’un simple clearomiseur. L’avantage de ce dispositif est grand : le e liquide versé directement sur les résistances n’est pas dilué. Par conséquent, vous obtiendrez un meilleur goût, plus fort et des saveurs puissantes car rien ne sépare l’unité de chauffage du liquide aromatisé.

Atomiseur RTA

Atomiseur RTA
Atomiseur RTA

C’est ici que tout se complique. Un atomiseur RTA désigne un système doté d’un « plateau » permettant de construire soi-même son dispositif de vaporisation ET d’un réservoir, d’où l’acronyme RTA pour Rebuildable Tank Atomizer. Ainsi, ce type d’atomiseurs disposent d’un plateau avec au moins un plot positif et au moins un plots négatif dans lesquels le vapoteur-bricoleur va y insérer une ou plusieurs résistances (faites à partir de « fil résistif »), les mèches ou le coton. Une fois le montage en place, il pourra recouvrir le tout du réservoir et verser le e liquide.

En résumé, un atomiseur RTA ressemble à un clearomiseur à la seule différence que c’est vous qui construisez vos résistances à la valeur que vous désirez et avec le matériel que vous choisissez : vous n’êtes plus dépendant d’une marque en ce qui concerne les têtes d’atomiseurs et vous faites des économies !

Conclusion et Avis sur les atomiseurs et clearomiseurs

Il est évident que pour les débutants, nous conseillerions le clearomiseur dans la mesure ou l’atomiseur qu’il soit de type Rba, Rta ou Dripper représente un système plus complexe qui nécessite, non seulement une certaine expérience dans le domaine de la cigarette électronique, mais également des connaissances précises. D’autre part, selon nous les novices doivent suivre une certaine courbe d’apprentissage sous peine d’être déçu ou pire, abandonner trop rapidement cette formidable opportunité que représente la e cigarette pour en finir avec le tabac.

Par ailleurs, les Clearomiseurs sont les plus prisés par une grande majorités de vapoteurs et vapoteuses dans le monde. Simple à comprendre et pratique à utiliser, il vous suffit d’ouvrir ou de dévisser, de remplir le réservoir en e liquide, de revissser et de vapoter !

Cependant, avec un peu d’expérience de votre e cigarette ou mod électronique, une fois vos préférences déterminées et vos goûts en matière de vapeur, volume et composition de vos e liquide établis, vous serez très intéressé pour aller voir ce qu’il se fait du côté du reconstructible ou du Dripper. Nous vous invitons à essayer de nouvelles options (le plus possible), d’autant que si vous suivez les étapes, l’une après l’autre, vous devriez avoir arrêter de fumer au bout de 2 ou 3 mois, ce qui représente par ailleurs de grandes économies.

Si tel n’est pas le cas alors : soit vous avez obtenu de mauvaises informations sur le matériel acheté, soit le taux de nicotine de votre e liquide n’est pas adapté à vos besoins ou votre profil de fumeur (occasionnel, petit, gros ..), soit la cigarette électronique que vous utilisez n’est pas assez puissante et performante. Si vous pensez être dans un de ces cas n’hésitez pas à nous solliciter pour demander conseil en nous laissant un commentaire ci dessous ou en nous envoyant un mail directement.

L’important n’est pas que vous achetiez telle ou telle cigarette électronique. L’important est que vous ne dépensiez plus 7 euros chaque jour alors qu’aujourd’hui il existe une meilleure solution pour arrêter de fumer !

Clearomiseur
Clearomiseur
Recherches : meilleur clearomiseur saveur - box cigarette qualite saveur - meilleure atomiseur orienté saveur - vape trop chaude -

A découvrir - A la Une

Vape Saint Eustache

Vape à Saint Eustache – Paris

En collaboration avec l’artiste-peintre et photographe Laureline (visitez son site Artisthme pour découvrir son univers original) nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *