Inpes : étude sur la cigarette électronique en France
Inpes : étude sur la cigarette électronique en France

Inpes : étude et résultat sur la cigarette électronique en France

L’INPES, Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, a récemment publié les résultats de son étude sur le tabagisme en France qui fait état, pour la première fois, de données intéressantes sur l’utilisation de cigarettes électroniques.

L’enquête a été menée sur un échantillon représentatif de la population française, soit 15 000 personnes âgées de 15 à 75.

Résultat de l’enquête de l’Inpes sur l’utilisation de la cigarette électronique

L’analyse des données de l’étude de l’INPES révèle que 99% de la population française a entendu parler de la cigarette électronique cigarettes, mais que son utilisation serait moins répandue:

  • 26% (près de 12 millions de personnes) ont essayé les e cigarettes au moins une fois
  • 6% (environ 3 millions) se considèrent  « vapoteur »
  • 3% (1,5 millions) utilisent les cigarettes électroniques tous les jours

Dans l’ensemble, la majorité des utilisateurs ont tendance à être jeunes et de sexe masculin :

  • 45% des 15-24 ans ont essayé la cigarette électronique
  • Comparativement, seulement 5% des 65-75 ans ont essayé
  • 29% sont des hommes, comparé au 23 % de femmes.

Parmi ces vapoteurs quotidiens, trois quarts signalent qu’ils étaient encore des fumeurs réguliers (ou non), tandis que l’autre quart est composé d’ex-fumeurs. Ils affirment également avoir utilisé les cigarettes électroniques pendant quatre mois en moyenne, tandis que 9% ont déclaré les utiliser depuis plus d’un an.

Les principales raisons invoquées pour l’utilisation de cigarettes électroniques étaient liées à la dépendance de nicotine, le prix toujours croissants des cigarettes de tabac et les prestations de santé.

Conclusion de l’étude de L’Inpes sur les vapoteurs et leur e cigarette

Plus d’un tiers des fumeurs actuels ont déclaré avoir diminué le nombre de cigarettes fumées par jour par rapport à 2010, une statistique qui semble suivre l’évolution de la popularité des cigarettes électroniques.

Après analyse des données recueillies, les chercheurs ont pu estimer qu’environ 0,9% de la population française (environ 400 000 personnes) ont été en mesure d’arrêter de fumer avec l’aide de cigarettes électroniques. Une diminution moyenne de 8,9 cigarettes par jour a également été observée chez les fumeurs actuels qui utilisent également les e-cigarettes.

Bien que les résultats semblent sous estimés le nombre d’utilisateurs réguliers de l’e cigarette, on peut légitimement se réjouir de ces 400 000 vapoteurs qui en l’espace de un an seulement ont, probablement, échappé aux griffes des géants du tabac et à la majorité des maladies (et cancers !) lié au tabagisme.

A découvrir - A la Une

Vape Saint Eustache

Vape à Saint Eustache – Paris

En collaboration avec l’artiste-peintre et photographe Laureline (visitez son site Artisthme pour découvrir son univers original) nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *