Angleterre : Interdiction d'adopter pour une cigarette électronique
Angleterre : Interdiction d'adopter pour une cigarette électronique

Interdit d’adoption pour une cigarette électronique !

Pour des raisons purement politiques, bêtement comptables ou parce que dangereusement mal informés, les gouvernements ne semblent pas être en faveur de la cigarette électronique, prétextant tantôt qu’elle est une passerelle vers le tabac, tantôt prenant l’excuse du manque de recul et des potentiels dangers que les e cigarettes pourraient représenter, peut être, un jour, possiblement, éventuellement, sans trop savoir pourquoi.

De là à imaginer qu’au Royaume Unis un couple se verrait refuser l’adoption d’un enfant pour une simple cigarette électronique (bien qu’il soit totalement admissible) on commence à pénétrer dans le monde enchanteur et Ubuesque de la politique de santé de l’humain trop humain !

Interdiction d’adopter à cause d’une e cigarette

Aussi stupide, absurde, bête, débile, fou, insensé, étonnant voire sidérant que cela est (et ne parait pas !) cette réalité ne sort pas du cerveau d’un vague roi Ubu mais bien d’une institution anglaise dans le comté de Staffordshire qui a récemment interdit à un couple d’adopter un enfant après avoir vu le mari vapoter sur une cigarette électronique.

Selon le travailleur social, le « conseil » ne permet pas à des fumeurs d’adopter un enfant, créant ainsi la confusion entre tabac et e cigarette dont la position du gouvernement, à cette époque, était loin d’être tranchée. Ainsi, ce « brave » employé annoncera un peu plus tard à ce couple :

Un enfant ne peut être placer chez un couple qui aurait utilisé une cigarette électronique au cours des 12 derniers mois !

Imaginez « Brian » et « Abigail » sous le choc d’une telle nouvelle après avoir suivis durant des mois, entretiens et tests médicaux afin de prouver leur solidité financière, l’équilibre de leur couple et leur capacité à prendre soin d’un enfant. Tout allait pourtant bien dans le meilleure des mondes anglais quand « Brian » pris l’objet de tous les crimes : une cigarette électronique ! Et lui qui avait arrêté de fumer par conscience parentale !

L’histoire du couple a été repris par les médias britanniques et Brian (dont on ne sait si c’est son vrai prénom) a déclaré récemment dans The Mail on Sunday :

J’ai utilisé la cigarette électronique pour arrêter de fumer totalement et soulager mes envies de nicotine. […] Mettre en place un tel interdit est ridicule.

Bien que la « Public Health England »  a récemment déclaré que le risque « vapotage passif » (exposition passive à la vapeur de la cigarette électronique) est « susceptible d’être très faible », et que de nombreuses études scientifiques ont démontré un risque minimal , plusieurs « conseils » anglais citent les recommandations de l’Association britannique pour l’adoption et le placement ( BAAF) :

Les utilisateurs de e-cigarettes doivent être considérés comme des fumeurs

Conclusion sur l’affaire « cigarette électronique =  interdit d’adoption »

Selon une enquêtes menée par « The Mail on Sunday »,  au moins 13 « conseils » à travers le Royaume-Uni indiquent clairement qu’ils interdiront de placer les enfants de moins de cinq ans dans une famille dont l’un des parents utilise la cigarette électronique, du moins jusqu’à ce que les préoccupations concernant ces dispositifs « controversés » seront clarifiées. A ce propos, interrogée à son tour Abigail (43 ans) déclare :

Il (le travailleur social) nous a fait nous sentir jugés et sans valeur : vous êtes une personne moindre si vous fumez des e-cigarettes. Ils semblent chercher des adoptants parfaits. Mais nous sommes comme beaucoup de familles ordinaires.

Staffordshire County Council affirme pourtant qu’il n’existe pas de politique visant à refuser de placer les enfants chez des utilisateurs de cigarette électronique qui n’auraient pas fumé au cours des 12 derniers mois. Par ailleurs, le conseiller Mark Lawrence s’est excusé pour les informations erronées que le couple aurait reçues et promet qu’il ne laissera pas ce genre de situation se reproduire.

Il semble en effet que Abigail et Brian soient victime d’une nouvelle espèce de « Phobes » en tombant sur un « vapotophobe » !

Plus sérieusement, ils sont probablement les victimes du travailleur social le plus zélé d’Angleterre qui, par cette annonce d’interdiction, a démontré clairement qu’une sorte de stigmatisation associée à la cigarette électronique est en train de s’installer.

A découvrir - A la Une

Vape Saint Eustache

Vape à Saint Eustache – Paris

En collaboration avec l’artiste-peintre et photographe Laureline (visitez son site Artisthme pour découvrir son univers original) nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *