Une cigarette électronique noire ou grise
Une cigarette électronique noire ou grise

Les dessous de la politique en matière de cigarettes électroniques

En matière de cigarettes électroniques nous évoluons dans une société dans laquelle Big Tobacco et Big Pharma font la loi, crées des règles, inventent des dangers qui n’existent pas et alimentent à grand frais une désinformation planétaire relayée avec paresse et incompétence par des médias bien plus préoccupés par les recettes publicitaires que l’information journaliste.

Tribulations d’un « Docteur » anti cigarette électronique

Au centre allemand de recherche sur le cancer (German Cancer Research Center, DKFZ) le Dr. Martina Pötschke-Langer défend les intérêts de l’OMS dans sa politique de lutte anti-tabac en Europe. Lors des discussions au parlement européen en 2013, voilà la position de Mme Potschke sur le sujet :

  • Il faut protéger les consommateurs de la e-cigarette
  • Elle parle de la cigarette électronique comme une menace d’épidémie, au même titre que les cigarettes de tabac et précise dans ses interviews que l’e-cigarettes et le e-liquides, un mélange chimique contenant de la nicotine selon elle, produiraient une dépendance mondiale !
  • A la question posée par un journaliste du Spiegel : « Selon certains de vos collègues chercheurs la cigarette électronique pourrait également être un outil utile pour arrêter de fumer », le Docteur Pötschke-Langer répond :  » Ce n’est qu’un rêve. Jusqu’à présent, il n’y a pas d’études fiables« .

Rappelons que Martina Pötschke-Langer est conseillère auprès des États Membres de l’Organisation Mondiale de la Santé depuis la première audience sur la Convention tabac et qu’avec l’appui de la politique de l’OMS elle a activement milité afin que la e-cigarette obtienne le statut de médicament.  En 2013, le parlement en a décidé autrement décrétant que la ecig ainsi que le e liquide contenant de la nicotine ne serait pas le nouveau patch électronique vendu par l’industrie pharmaceutique qui dans ce type d’affaire fait preuve d’une grande discrétion tout en oeuvrant auprès des organismes de santé ou ONG pour faire passer son message.

La bataille perdue,  Pötschke-Langer n’abandonne pas et poursuit la guerre en publiant récemment une proposition détaillée pour la mise en œuvre de la directive européenne de produits du tabac, applicable en 2016 dans tous les pays européens. Ainsi, les suggestions de DKFZ dépassent de loin la directive, déjà trop dure et sans fondement de l’UE. Pour certains spécialistes, le Dr Pötschke-Langer tenterait de décourager les fumeurs de passer à la cigarette électronique, et pour cela elle ne recule devant rien :

Elle prétend que les enfants doivent être protégés via l’interdiction de tous les e-liquides contenant des saveurs non-tabac, ainsi que des dispositifs dans des couleurs autres que gris ou noir. En revanche, si un e liquide au goût de pomme, fraise ou citron et que les e-cigarettes rouges, jaunes ou vertes sont approuvés par l’industrie pharmaceutique comme médicament alors l’interdit n’a pas lieu d’être !

Il est bien entendu inutile de souligner plus en avant l’absurdité d’un tel raisonnement. D’autant qu’aujourd’hui de nombreux dispositifs en acier inoxydable entreraient dans le critère « gris » !

Méconnaissance des intervenants politiques

Avec une cigarette électronique en couleur ou en noir, un e liquide aux fruits vendu uniquement en pharmacie, une quasi interdiction faites aux parents de vapoter sous peine de mettre en danger les enfants, Pötschke-Langer semble adopter une stratégie identique à celle de l’industrie pharmaceutique envers l’ e-cigarette : limiter les modèles de dispositifs, la rendre la moins attrayante possible afin de favoriser les nouveaux  médicaments électroniques vendus en Pharmacie uniquement !

Selon ce qu’il semble être une « stratégie » du docteur allemand, la cigarette électronique grise ou noire resterait en vente libre mais serait rapidement supplantée par les dispositifs vendu dans les pharmacies.  Idem pour le e liquide. Ce type de discours illustre la méconnaissance incroyable du monde de la vape de la part des politiques ou des intervenants tel que le docteur Pötschke-Langer. En effet, aujourd’hui la majorité des vapoteurs et vapoteuses ont les connaissances et la capacité de produire leur e liquide avec les arômes de leur choix, généralement en vente libre que personne ne pourra jamais interdire. La glycérine végétale et le propylène glycol s’achète en pharmacie ou sur internet, idem pour la Nicotine.

A découvrir - A la Une

Vape Saint Eustache

Vape à Saint Eustache – Paris

En collaboration avec l’artiste-peintre et photographe Laureline (visitez son site Artisthme pour découvrir son univers original) nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *