Quels sont les composants d’une cigarette ?

La cigarette

Petite et subtile, la cigarette contient néanmoins beaucoup de composants et de substances chimiques très toxiques pour la santé des fumeurs. Parmi les principaux ingrédients des cigarettes de tabac, on dénombre la nicotine, le goudron, l’arsenic, l’acétone, des additifs et autres…

Les principales substances chimiques issues d’une cigarette

Outre les principaux composants tels que la nicotine, le goudron ou l’acétone, la cigarette est essentiellement composée de quelques ingrédients qui s’avèrent très nocifs pour la santé. Aux premiers abords, les cigarettes contiennent de la nicotine, qui serait responsable de la dépendance au tabac, thèse vivement critiquée depuis 2009, en particulier par le spécialiste de la question le professeur Jean-Pol Tassin, neurobiologiste et directeur de recherches à l’Inserm.

Composé de plusieurs substances chimiques principales causes de problème importants de santé aux poumons et à la gorge, le goudron est le second composant de la cigarette (10 mg par cigarette). Quant à l’acétone, c’est un irritant qui agresse les parois en contact avec la fumée de la cigarette. La combinaison de tous ces substances chimiques contenues dans la cigarette sont donc très dangereux pour la santé des fumeurs.

Le goudron dans la cigarette est un ingrédient mortel mais pas indispensable ! Reconnu comme un ingrédient principal de la cigarette, le goudron est un composant très nocif. Fabriqué avec diverses substances chimiques, le goudron est très présent dans la fumée de cigarette et est considéré comme le facteur numéro 1 des cancers reliés au tabagisme. Mais le goudron de la cigarette n’est pas indispensable et plusieurs alternatives permettent de fumer une cigarette sans goudron. La cigarette électronique jetable sans goudron mais avec nicotine n’est pas nécessairement un bon exemple en revanche tous les modèles de cigarettes électroniques rechargeables seront toujours préférables au tabac !

Le goudron dans la cigarette

Toxique, très dangereux et dosé généralement à 10 mg par cigarette, le goudron est un composant régulier des cigarettes. Il est composé essentiellement de plusieurs substances chimiques cancérigènes comme le benzène ou les hydrocarbures… Renfermé dans la fumée de cigarette, le goudron arrive dans les poumons pour s’y coller. Avec le temps, il s’accumule dans les poumons ce qui fait de lui, l’ultime responsable des cancers des fumeurs (cancers des poumons et gorges). A titre d’exemple, un fumeur absorbe 250 mL de goudron dans ses poumons s’il fume un paquet de cigarette. Minimiser voir soustraire complètement l’inhalation du goudron des cigarettes est donc un excellent choix pour la santé.

Avant l’avènement de la cigarette électronique qui évite les dangers de la fumée et du tabac, certaines compagnie ont essayé de commercialiser un dispositif dit « filtre anti goudron » censé limiter l’inhalation du goudron. Ce filtre avait pour objectif d’absorber jusqu’à 80% de goudrons d’une cigarette lors de l’usage de celle-ci. Facile à posé, lavable et réutilisable, tout en promettant des effets bénéfiques immédiats et à long termes sur nos poumons. Autant dire que la tentative d’aider les fumeurs grâce à un dispositif anti goudron a fait un flop. Aujourd’hui, seule la cigarette électronique propose une alternative sérieuse et fiable au tabac. Elle est également l’unique porte de sortie pour arrêter de fumer, en témoigne les millions de vapoteurs en Europe (3M en France en début d’année 2015 selon l’OFT et l’INPES)

CigaretteCigarette

A découvrir - A la Une

Vape Saint Eustache

Vape à Saint Eustache – Paris

En collaboration avec l’artiste-peintre et photographe Laureline (visitez son site Artisthme pour découvrir son univers original) nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *