Breaking News
Une Europe confuse à propos de la e cigarette

Une Europe confuse face aux e cigarettes

Avec toutes les propositions de lois sur les e cigarettes, les différentes législations selon les états, les interdictions selon les pays ou les réglementation qui varient selon les continents, des Usa au Royaume unis en passant par l’Europe le statut de la cigarette électronique devient de plus en plus confus !

E-Cigarette ou la confusion des genres !

Tout comme aux États-Unis, où la e-cigarette est totalement interdite dans certains états et sans aucune réglementation dans d’autres, actuellement, il n’y a toujours pas de consensus parmi les législateurs, les scientifiques, les gouvernants et même les fabricants, sur le statut de l’e-cig, la cigarette sans tabac . Les cigarettes électroniques sont-elles une meilleure façon d’arrêter de fumer ? Doit-on légiférer sur un statut médical ? Les cigarettes sans tabac représentent-elles un bienfait pour la santé ? Est ce un dispositif anodin ? Doit-on l’interdire aux moins de 18 ans ?

Bref, entre la réalité des fumeurs pour qui la e cigarette est une opportunité incroyable d’arrêter de fumer, la vision « court-termiste » des gouvernements qui encaissent l’argent du tabac aujourd’hui et tant pis pour les cancers de demain, les industries pharmaceutiques et les cigarettiers qui voient leurs bénéfices grignotés par le marché de la e cig, nous assistons aujourd’hui à une guerre ouverte dans laquelle l’Europe rougissante ne semble pas être très réactive. Pourtant une réglementation claire à son propos éviterait le pire à des millions de fumeurs !

En Angleterre, le gouvernement milite actuellement pour une interdiction sur les e-cigarettes pour les moins de 18 ans et des mesures similaires devraient être adoptées au Pays de Galles et l’Ecosse. Pendant ce temps, l’Union Européenne (UE), qui a refusé une proposition visant à réglementer la cigarette électronique comme médicament l’an dernier, est en train de réviser la directive anti-tabac afin d’y inclure la e-cig.

Législation de la cigarette électronique au Royaume Unis

Au cœur de tous ces débats et interminables discussions sur le statut des cigarettes électroniques, on retrouve régulièrement le même type de questionnement que ce soit en France ou en Angleterre : doit on considérer la e cigarette comme une alternative plus saine aux cigarettes classiques et un outil pour aider les gens à cesser de fumer, comme une nouvelle façon de rendre les personnes dépendantes à la nicotine ou comme un moindre danger malgré l’absence de certitude sur les risques potentiels pour la santé. En d’autres termes :

La e cigarette est-elle bonne ou mauvaise ?

Au Royaume-Uni, il semble que personne ne veuille légiférer sur la question excepté pour le danger que les cigarettes électroniques pourraient représenter pour les jeunes. Ainsi, le gouvernement anglais pense à imposer une interdiction formelle pour les moins de 18 ans, encadrant de fait la ecig dans la même catégorie que le tabac, du moins pour les mineurs. Comme les cigarettes, l’e-cig seraient encore disponibles à l’achat , mais pas pour les enfants.

Ainsi, contrairement à d’autres produits contenant de la nicotine et considérés comme « thérapies alternatives » – au tabac-, tels que la gomme de nicotine et les patchs, la e-cigarette resterait en vente libre mais interdite aux moins de 18 ans. En effet, les substituts nicotiniques au Royaume Unis sont autorisés en tant que médicaments, généralement vendus dans les pharmacies, et disponible pour les adolescents ainsi que les adultes sur le NHS.

Par ailleurs, au pays de galles, le Ministre de la Santé gallois Mark Drakeford a récemment tenu le discours suivant :  les e-cigarettes seraient comme les cigarettes classiques contenant du tabac avec pour argument qu’elles seraient une sorte de passerelle vers le tabac. Mr Drakeford serait il en contact avec Marisol Tourraine pour tenir un discours aussi identique, presque mot pour mot ? Peut être n’a-t-il pas lu le rapport de l’OFT dirigé par le Pr Bertrand … Cependant lors de son discours il déclare :

Les e cigarettes peuvent être un outil utile pour les personnes qui sont déjà fortement dépendantes de la cigarette

Mais il ajoute :

Je suis beaucoup plus inquiet que la e-cigarette favorise une renormalisation de l’acte de fumer et que la cigarette redevienne un objet glamour. La cigarette électronique contient de la nicotine, un produit très addictif. Ce que nous ne voulons pas, c’est que les e-cigarettes soient une passerelle vers de véritables cigarettes

L’UE envisage de réglementer l’e-cigarette dans la nouvelle directive sur les produits du tabac. Autant dire que la confusion est grande dans l’esprit des vapoteurs. Depuis 2009 tous les acteurs de la santé savent que la nicotine n’est pas la substance dangereuse qui déclenche maladies et cancers et que son pouvoir addictif ne se révèle qu’en présence d’autres composants présents dans le tabac. Par ailleurs, comment peut on penser à inclure une ecigarette qui ne contient pas de tabac dans une réglementation sur le tabac ?!

A découvrir - A la Une

Vape à Saint Eustache – Paris

En collaboration avec l’artiste-peintre et photographe Laureline (visitez son site Artisthme pour découvrir son univers original) nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *